jeudi 19 juin 2014

Challenge A à Z 2014 – Q comme Quels noms !





Je ne crois pas trop m’avancer en affirmant que dans chacune de nos généalogies on trouve des patronymes disons, curieux … Je ne parle même pas des mariages où les deux noms des mariés mis côté à côte donnent un sens amusant au couple (par exemple un Leprêtre qui épouse une Lévêque) …

En ce qui me concerne il y a chez moi des noms qui font hurler de rire mes enfants surtout qu’ils les attribuent à mon épouse ou à moi-même en fonction de la branche où ils se trouvent. Ce à quoi je réponds que j’ai peut-être la moitié des noms comiques et mon épouse l’autre moitié mais qu’eux, par nature les ont tous !

Alors en route pour un petit florilège.

Il y a tout d’abord les noms honorifiques, assez positifs à porter, qui ne prêtent donc pas nécessairement à rire mais qui sont assez atypiques pour certains :

  • Auconsul, porté la première fois (en l’état de mes connaissances actuelles) par François Auconsul, né aux alentours de 1700 en Corrèze
  • Bonnevile, porté la première fois par André Bonneville, ayant vécu dans les années 1750 en Haute-Loire
  • Bourgeois, porté la première fois par Louis Bourgeois, qui a vécu dans les années 1650 dans l’Oise
  • Chevalier, porté la première fois par Geneviève Chevalier, née vers 1630 et décédée en 1702 dans l’Oise
  • Chrétien, porté la première fois par Philippe Chrétien, qui a vécu dans les années 1650 dans l’Oise
  • Dieux, porté la première fois par Jean Dieux, qui a vécu dans la seconde moitié des années 1600 dans l’Aisne
  • Lamirault, porté la première fois par Geoffroy Lamirault, qui est né vers 1657 et a vécu au-delà des années 1740 dans la Marne
  • Lapotre, porté pour la première fois par Pierre Lapotre, qui a vécu au tournant des années 1700 dans la Marne
  • Larcher, porté pour la première fois par Françoise Larcher, qui a vécu autour des années 1650 dans l’Oise
  • Lévêque, porté pour la première fois par Tugal Lévêque, qui a vécu à la fin des années 1580 dans la Mayenne
  • Loyauté, porté pour la première fois par Nicolas Loyauté, qui est né vers 1629 et est décédé en 1698 dans l’Oise
  • Populaire, porté pour la première fois par Marie Populaire, qui est née vers 1577 et qui est décédée en 1649 dans l’Oise
  • Prud’homme, porté pour la première fois par Marie Prud’homme, qui est née vers 1663 et qui est décédée dans la première moitié des années 1700 dans l’Oise


Pour la seconde catégorie, celle des noms un peu moins glorieux, je ne serai pas aussi détaillé, mais je laisse à chacun le soin d’imaginer quelles caractéristiques physiques ou psychologiques devaient avoir le premier porteur de ce nom …

  • Blanche, dans l’Orne
  • Bouché, dans l’Aisne
  • Brun, en Dordogne
  • Carré, en Mayenne
  • Chauvit, en Charente
  • Lagrandie, en Dordogne
  • Le Camus, dans l’Orne
  • Le Gay, dans la Sarthe
  • Le Rat, en Mayenne
  • Le Nain, en Mayenne
  • Le Porc, en Mayenne. A noter qu’en dépit de son nom … étrange, il s’agit d'une grande famille du Maine dont un des ascendants était un chevalier ayant fait partie des 108 chevaliers partis du Maine pour la Troisième Croisade …
  • Marteau, en Mayenne
  • Mignon, dans l’Oise
  • Moutonnet, dans l’Oise
  • Petit, en Dordogne et dans l’Oise
  • Poisson, en Mayenne
  • Roux, en Dordogne
  • Sauvage, dans l’Oise
  • Secoué, en Mayenne
  • Têtu, dans la Sarthe
  • Viel, dans la Sarthe. A comprendre comme « vieux » en ancien français.


Enfin, je terminerai par ces patronymes assez difficiles à porter, surtout à notre époque, car sans doute que jadis ils avaient soit un sens différent du nôtre, soit les gens y étant habitué, ils n’y faisaient plus attention …

  • Bitout, en Charente. Pas drôle en soi, mais sa prononciation faire rire mes enfants, alors …
  • Bonnet, en Mayenne
  • Brulant, dans l’Oise
  • Chouippe, en Mayenne. Encore un nom pas drôle en soi mais dont la prononciation est amusante
  • Cucul, dans l’Oise. No comment …
  • Deneufmaison, toujours dans l’Oise
  • Desengins, encore dans l’Oise
  • Gosse, dans l’Oise
  • Guithar, en Corrèze
  • Hazard, dans l’Oise
  • Jouet, en Mayenne
  • Moufle, en Mayenne
  • Niquet, dans l’Oise
  • Pinnard, en Mayenne
  • Quatreoeuf, dans l’Aisne
  • Reveillechien, dans la Sarthe


Voilà donc pour ce petit inventaire picoré dans mon arbre.
Les noms ont sans doute beaucoup de choses à nous apprendre sur les origines de nos familles, et c’est sans doute plus fiable que les analyses ADN … Ainsi lorsqu’un ancêtre se nomme Langlois ou Lalemand, on imagine aisément son origine. Bon évidemment c’est plus flou pour un ancêtre se nommant Dubois

Et vous, avez-vous aussi des patronymes « atypiques » dans vos arbres ?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire